La santé au travail a pour but d'agir, le plus en amont possible, afin d'éviter toute altération de la santé des travailleurs, en surveillant les conditions d'hygiène et de sécurité au travail, les risques de contagion et leur santé.

Ce concept de santé au travail appréhende la protection de la santé des salariés et leur sécurité au travers d’une approche pluridisciplinaire – à la fois médicale, technique, et organisationnelle – des conditions de travail.

Au niveau de l'entreprise, la pluridisciplinarité bénéficie tant à l'employeur qu'à ses salariés, et sur un plan plus général, à l'ensemble du système de prévention.

Pour le salarié, elle offre une protection globale et élargie contre les risques du travail, assurée par des spécialistes plus nombreux, venus d'horizons différents, aux compétences reconnues.

Pour l’employeur, elle doit être perçue comme une aide au chef d’entreprise, à qui il incombe d’évaluer, à priori, les risques qui pèsent sur ses salariés dans le cadre de leur activité professionnelle. L’apport de compétences pluridisciplinaires doit lui permettre d’optimiser son analyse des risques, et de mieux les prévenir. Cette aide peut notamment lui être apportée pour remplir le document unique d'évaluation des risques professionnels qu’il a l’obligation d’établir en application du décret du 5 novembre 2001.

La mise en place de la pluridisciplinarité permet d’appréhender de façon collective les conditions de travail. La médecine du travail, au cœur de la prévention des risques professionnels depuis 1946, se renforce grâce à l’apport de compétences diversifiées et complémentaires.

Présentation
Fonctionnement